Guide voyage malaisie

Guide voyage Malaisie

Entre jungle et plages idylliques, la Malaisie offre un éventail d'expériences sensorielles hors du commun. La rencontre entre les peuples asiatiques et européens est à l'origine d'un syncrétisme envoûtant où le futur embrasse le passé. Chaque culture est respectée, intégrée et déploie ses quartiers dans les villes malaisiennes. La multiplicité des édifices religieux et culturels invite le visiteur à entrer dans une histoire millénaire. Les légendes de pirates parachèvent l'exotisme de la Malaisie.

Tous nos voyages en Malaisie

Fiche pays
Climat

Le climat tropical confère à la Malaisie des températures chaudes (30 °C en moyenne), ainsi qu'une humidité importante. D'octobre à février, le pays est touché par la mousson, ce qui rend les promenades et certaines visites quelque peu compliquées. Durant cette période, il est souhaitable de se rendre sur la côte ouest où les pluies durent peu de temps. La meilleure saison pour explorer la Malaisie s'étend de février à octobre, quand toutes les îles et les chemins de randonnées sont accessibles. Le climat est favorable à la baignade tout au long de l'année, dans les eaux tièdes du détroit de Malacca.

Pays

Situé au sud de la Thaïlande, le territoire malaisien de 329 758 km2 se partage en deux régions. La Malaisie péninsulaire accueille la capitale, Kuala Lumpur, alors que la Malaisie orientale est composée des territoires de Sabah et Sarawak, sur l'île de Bornéo. La population approchant les 30 millions d'habitants est hétéroclite. Chinois et Indiens ont par exemple pris leurs quartiers en Malaisie. Le malaisien, ou bahasa Malaysia, et l'islam sont la langue et la religion officielles. Cependant, l'anglais, le cantonnais et l'hindi restent pratiqués, à l'instar du bouddhisme, de l'hindouisme et du christianisme.

L'artisanat

Avec ses étoffes aux couleurs chatoyantes, la Malaisie est un véritable plaisir pour les yeux. Les saris indiens se mêlent aux songket et aux batiks malaisiens, tissus plus ou moins épais à motifs. Dans les villages, vous trouverez des sculptures en bois et des objets réalisés à partir de bambou. Les marchés réunissent tissus, artisanat, mais aussi épices et thés. Les Malaisiens produisent également des articles en métaux comme le kriss, un poignard traditionnel que le père transmet à son fils.
Les activités proposées par les Malaisiens permettent de profiter de la nature. Cette partie du monde possède notamment des sites de plongée remarquables. Redang et Lankayan charment par leurs eaux turquoise, les récifs coralliens abritant des espèces protégées et quelques épaves. Les aventuriers pédestres tenteront un trek d'un ou plusieurs jours dans le parc national de Taman Negara. Accompagnés d'un guide, ils rencontreront des animaux sauvages dans cette jungle millénaire, après une balade en pirogue.

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Pour voyager moins de 3 mois en Malaisie, les touristes français doivent se munir d'un passeport valable au moins 6 mois après la date du retour et d'un justificatif de retour (billet d'avion par exemple). Le visa n'est pas obligatoire. Seul l'état du Sarawak exige un permis de séjour. Il vous sera délivré à l'entrée de ce territoire (aéroport, port...) pour une durée d'un mois.

  • Formalités douanières

    Au jour où nous écrivons ces lignes, les touristes doivent déclarer à la douane la possession de toute somme d'argent équivalant ou dépassant les 10 000 US dollars. La circulation de drogue est strictement interdite. La justice malaisienne pénalise très lourdement, un crime grave pouvant être sanctionné de la peine de mort. Pour suivre l'actualité de la réglementation, rendezvous sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    Il est fortement recommandé d'emporter des habits couvrant bras et jambes, ainsi qu'un châle pour les femmes, les lieux sacrés exigeant de se couvrir. De même, lors des excursions dans la jungle, mieux vaut se couvrir pour se protéger des insectes et de l'humidité. Pour les baignades à la plage, sachez que le topless est très choquant pour les Malaisiens. Optez pour un maillot de bain une pièce ou couvrez-vous d'un paréo.

  • Santé

    à l'heure actuelle, aucun vaccin n'est obligatoire. Cependant, il est vivement recommandé de mettre à jour ses vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l'hépatite A et B, la fièvre typhoïde, l'encéphalite japonaise et la rage. Lavez-vous régulièrement les mains, ne buvez l'eau qu'en bouteille capsulée, évitez les aliments peu cuits et abstenez-vous de vous approcher et de manger de la volaille. Les moustiques étant les principaux porteurs de maladies, aspergez vos vêtements et vous-même d'anti-moustiques. Suivez l'évolution des informations sanitaires sur http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Electricité

    Un adaptateur sera utile puisque le courant est du 240 volts et que les prises sont dotées de trois fiches. Les adaptateurs se trouvent facilement dans les grandes surfaces.

  • Devises

    La monnaie nationale est le ringgit malaisien (RM). Au jour où nous écrivons ces lignes, 1 € vaut environ 4,38 RM. Assurez-vous du taux de change sur https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .

  • Carte bancaire

    Vous trouverez des distributeurs dans toutes les grandes villes et les cartes sont acceptées dans une majorité des infrastructures touristiques. Cependant, les machines à cartes n'étant pas toujours fiables, préférez régler en espèces.

  • Dollar americain

    Le dollar américain n'est pas utilisé dans ce pays, mais il peut y être changé au même titre que n'importe quelle monnaie.

Calendrier

Quelques commémorations sont l'affaire de tous les Malaisiens : le 1er mai est la fête du Travail, le premier samedi de juin célèbre l'anniversaire du roi et le 31 août correspond à la fête nationale. La Malaisie accueillant de nombreux peuples et de nombreuses religions, son calendrier festif se révèle riche. Les musulmans fêtent la fin du ramadan, les chrétiens Noël, les hindouistes Wesak, les Chinois le Nouvel An durant deux jours en janvier-février... Beaucoup de cérémonies suivent le calendrier lunaire, ce qui implique une variation des dates.

Lexique des expressions courantes

Quelques différences de prononciation avec le français sont à noter : c se prononce « tch », le h est aspiré, j se dit « dj », le r est roulé et u devient « ou ».


Un : satu.

Deux : dua.

Trois : tiga.

Bonjour (le matin) : selamat pagi.

Bonjour (à midi) : selamat tengah hari.

Bonjour (en fin d’après-midi) : selamat petang.

Bonsoir : selamat malam.

Au revoir : selamat tinggal.

Excusez-moi : maafkan saya.

Merci : terima kasih.

Comment vous appelez-vous ? : siapa nama kamu ?

Je m’appelle… : nama saya…

Je suis français : saya orang perancis.

Oui : ya.

Non : tidak.

Où ? : di mana ?

Combien ? : berapa ?

A quelle heure ? : pukul berapa ?

Je ne comprends pas : saya tidak faham.

Toilettes : tandas.

Tout droit : terus.

Gauche : kiri.

Droite : kanan.

Cher : mahal.

Notre Conseil

Pour se dire bonjour, les Malaisiens se serrent souvent la main, mais ce n'est pas systématique. Attendez donc qu'on vous la tende, afin de ne pas provoquer de situations gênantes. Le cas échéant, répondez par un sourire. L'utilisation de la main gauche est à proscrire lors des salutations et des repas. Il est de coutume, par respect, de retirer ses chaussures lorsque l'on pénètre chez un hôte et de déguster tout ce qui est servi.

Top 10 des incontournables
  • Malacca (Carte : B5)

    À bord d'un cyclo-pousse coloré, la ville de Malacca dévoile son charme figé dans le temps, puisqu'il s'agit du plus vieux port de Malaisie. Datant du xve siècle, il bénéficie d'une situation idéale, entre l'océan Indien et le Pacifique, et constituait une étape de la route des épices, très prisée des Occidentaux. D'abord sous domination portugaise, elle fut soumise par les Hollandais, puis les Anglais, avant de retrouver son indépendance en 1956. Ce carrefour des civilisations est classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

  • Putrajaya (Carte : B5)

    A 20 km au sud de Kuala Lumpur. Cette nouvelle capitale administrative est le symbole d'un renouveau prônant des valeurs écologiques. La ville est en partie réservée aux espaces verts. De très étonnants projets ont vu le jour. Ainsi, plusieurs copies de constructions du monde entier prennent place dans le paysage malaisien : la ville de Colmar dans son intégralité, le château alsacien du Haut-Koenigsbourg, ainsi que des ponts. Les répliques côtoient les monuments traditionnels et les bâtiments futuristes.

  • Langkawi (Carte : A3)

    Accessible par avion ou par bateau depuis Kuala Kedah ou Kuala Perlis. L'île de Langkawi est entourée de 103 îles, dont cinq ne sont accessibles qu'à marée basse. L'intérieur de ses terres est tourné vers la culture du riz. La forêt vierge envahit les falaises qui se jettent dans la mer cristalline et des plages de sable fin complètent ce paysage paradisiaque. L'endroit est aussi propice à la découverte des fonds marins et tous les ans, en janvier-février, Langkawi devient une étape de la course cycliste UCI Asia Tour.

  • Chinatown, Kuala Lumpur (Carte : B4-B5)

    Au coeur de Kuala Lumpur, la capitale malaisienne, s'est établi le quartier chinois. La ville émergea au XIXe siècle quand des mines d'étain étaient exploitées. Chinatown, véritable ville dans la ville, abonde en shophouses desquelles s'évaporent la fumée de l'encens et des plats laqués. Le temps a figé les ruelles à l'époque des colons fortunés, bien que de nombreux restaurants aient remplacé les traditionnelles échoppes. Le charme réside surtout dans le marché de nuit de Jalan Petaling et ses vendeurs ambulants.

  • Tours Petronas, Kuala Lumpur (Carte : B4-B5)

    Jalan Ampang. Construites en 1998, les tours jumelles Petronas s'élancent à 452 m de hauteur. Les visiteurs peuvent admirer la vue sur la capitale depuis la passerelle qui relie les deux tours. La nuit, elles restent l'une des plus grandes attractions de la ville lorsqu'elles s'illuminent. à l'intérieur, boutiques de luxe, cinémas, salles de concert et même mosquée composent un gigantesque complexe.

  • Grottes de Batu (Carte : B4)

    A 15 km de Kuala Lumpur. Entrée gratuite. La Malaisie possède, après l'Inde, le plus impressionnant temple hindou. Une statue de Murugan, dieu de la guerre, mesurant près de 43 m y accueille les visiteurs. La plus haute cavité est nommée « grotte cathédrale ». Une autre est réputée pour son Ramayana, « parcours de Rama », épopée hindouiste sculptée. Les Malaisiens se déplacent jusqu'aux grottes pour rendre hommage à Murugan, lors du festival de Thaipusam en janvier-février.

  • Cameron Highlands (Carte : B4)

    Appelées ainsi en l'honneur de l'explorateur William Cameron, ces hautes terres s'étendent du Perak au Pahang. Au xxe siècle, pensionnats et sanctuaires religieux sont déplacés dans cet espace de fraîcheur. Les habitants y cultivent alors du thé, du riz, du café et des fruits exotiques. La forêt vierge enveloppe ces plantations toujours exploitées et sauvegarde les animaux et les plantes endémiques. Des Indiens nomades, les Orang Asli, habitent encore la forêt, en harmonie avec la nature.

  • Pangkor Laut (Carte : A4)

    Accessible en bateau depuis Lumut. Cette île se vante de posséder les plus belles plages malaisiennes. Coral Bay en est le parfait exemple. Sable fin et mer turquoise ne cessent de séduire touristes et tortues. Les activités aquatiques y sont pratiquées sous toutes leurs formes : plongée, planche à voile... Partagée entre les plages et la végétation luxuriante, Pangkor Laut offre balades et visites, des villages de pêcheurs au fort hollandais du xviie siècle, en passant par les temples chinois et indiens.

  • Sarawak et Sabah, Bornéo (Carte : E4-F3)

    L'île de Bornéo est scindée entre la Malaisie et l'Indonésie depuis les conflits entre colons anglais et hollandais au xviie siècle. La partie malaisienne (au nord) est divisée en deux états : Sarawah et Sabah. Ils regorgent de trésors naturels et culturels réputés. Spots de plongée et parcs nationaux dissimulent une faune et une flore étonnantes. Les peintures rupestres d'un grand nombre de grottes, accessibles au public, attestent la présence humaine sur Bornéo depuis 40 000 à 20 000 ans av. J.-C.

  • Ile de Penang (Carte : A3)

    Située au nord de Pangkor Laut, l'île de Penang fut le théâtre d'affrontements lors des guerres mondiales. Cet ancien comptoir de la route des Indes a su garder son architecture coloniale, particulièrement marquée à George Town. Son centre-ville, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, abrite quantité de monuments chinois. Un funiculaire rend possible l'accès au sommet de l'île, Penang Hill, d'où l'on aperçoit George Town et les îlots voisins.

Points d'interêts touristique
  • Malacca (B5)
  • Putrajaya (B5)
  • Langkawi (A3)
  • Chinatown, Kuala Lumpur (B4-B5)
  • Tours Petronas, Kuala Lumpur (B4-B5)
  • Grottes de Batu (B4)
  • Cameron Highlands (B4)
  • Pangkor Laut (A4)
  • Sarawak et Sabah, Bornéo ( E4-F3)
  • Ile de Penang (A3)
Pourquoi nous choisir